La Guerre Pokémon entre Kanto et Johto

La Guerre Pokémon entre Kanto et Johto

Bien que la guerre ait été abordée plusieurs fois dans le monde de Pokémon, que ce soit à travers les films ou les jeux, la première génération possède une ambiance particulière. Elle traite les thèmes abordés différemment que dans les versions suivantes, bien souvent avec plus de finesse et plus de mystère. 

Mais alors, pourquoi Kanto et Johto seraient rentrées en guerre ? Et comment cela s’est-il déroulé ? Pour répondre à toutes ces questions, il va falloir analyser les indices que le jeu nous offre.

Avant de commencer nous souhaitons préciser que nous tenons principalement nos sources du manga et du jeu. De plus, cela ne concerne que les deux premières générations de Pokémon, c’est à dire Rouge et Bleu ainsi qu’Argent et Or.

Les preuves d'une guerre Pokémon

Tout d’abord, il faut comprendre qu’une guerre a réellement eu lieu et il est normal de passer à côté de certains détails lorsqu’on poursuit notre aventure. Pour vous le prouver, une allusion est directement faite par le Major Bob durant l’un de ses dialogues.

Il vous dit : « Hé gamin ! tu fais quoi ? Tu ne résisterais pas longtemps en temps de guerre ! Je vais te dire, mes Pokémon électriques m’ont sauvé la vie ! Et ouais ! Ils ont paralysé mes ennemis grâce à leurs éclairs ! Une vraie boucherie ! Y va t’arriver la même chose ! Compte tes dents ! Tu vas morfler ! »

major bob, annonciateur de la guerre pokémon

On comprend donc qu’une guerre s’est déroulée avant votre arrivée. En observant certains détails, on peut d’ailleurs se rendre compte qu’elle n’est pas si vieille que ça.

Déjà, même si l’on ne connaît pas son âge, on peut voir que le Major Bob est un adulte d’au moins 30 ans. Cela peut paraître anodin mais c’est une caractéristique que l’on retrouve très peu à Kanto et Johto. En effet, la plupart des personnes que vous rencontrez sont des jeunes enfants, des femmes et des vieillards.

En plus de ça, les hommes adultes sont souvent des scientifiques ou des marginaux qui sont parfois affiliés à la team Rocket. Mais on retrouve néanmoins beaucoup d’adultes dans le Conseil des 4 et dans les arènes.

On peut donc comprendre qu’une guerre très récente a tué une grande partie des hommes adultes et que certains ont survécu et se sont soit marginalisés, voire associés à une organisation criminelle, soit engagés pour la protection de leur région.

image de Pokémon combattant durant la guerre

Au passage, le fait qu’une guerre Pokémon ait ravagé une partie de la population pourrait d’ailleurs expliquer pourquoi Red, Blue et Gold ont perdu un, voire deux parents. Certains éléments trouvent alors des explications et induisent le fait qu’avant cette guerre, le monde était différent.

La société de l’époque était sûrement plus libre qu’aujourd’hui et les humains et les Pokémons étaient sûrement moins proches. De ce fait, il y avait moins de dresseurs et leur potentiel dévastateur n’était peut-être pas si connu étant donné que le monde tournait moins autour d’eux.

Mais quelle est donc la raison de cette guerre et qu’a-t-elle apporté ? Pour répondre à cette question, il va falloir se pencher sur le côté politique, économique et social de Pokémon. Il faut donc remonter au temps de l’avant guerre et comprendre ce qui a pu y mener en interprétant certains indices ainsi que la géographie des régions.

Les origines géo-politiques de la guerre Pokémon

Lorsqu’on s’intéresse de plus près à l’histoire de Kanto et de Johto, on peut se rendre compte qu’elles sont fondamentalement différentes, bien qu’elles soient frontalières.

À Johto, on trouve des paysages traditionnels, des mythes et des vestiges du passé alors que Kanto est beaucoup plus industrialisée et urbanisée. On n’y trouve aucune trace de l’homme assez ancienne pour imaginer que la région puisse être habitée depuis longtemps.

peinture de la région de johto

Il ne fait donc aucun doute que Kanto est une région beaucoup plus récente que Johto, dans laquelle on trouve des lieux de culte comme la tour de cuivre et la tour ferraille, construites il y a 700 ans et dessinées à accueillir les Pokémon légendaires Lugia et Ho-Oh.

A Kanto on ne trouve finalement aucune histoire mythique ni construction associée à un Pokémon légendaire. Le Pokémon le plus emblématique de la région restant Mewtwo, une création humaine, ce qui rejoint le fait que la région est beaucoup plus basée sur l’industrialisation et l’avancée technologique.

De ce fait, on peut facilement penser que Johto était habitée avant Kanto, qui est certainement restée pendant longtemps une région inexplorée. Johto pourrait donc bien être le berceau d’une civilisation qui durant des années s’est développée grâce aux êtres humains. L’accessibilité à ce nouveau territoire a donc finalement permis d’agrandir la région de Johto. Celui-ci fut communément appelé Kanto, ce qui signifie en japonais « à l’est de la barrière ».

image de la ville de céladopole à Kanto

Kanto s’est rapidement développée et une certaine partie de la population de Johto a sûrement migré en quête de nouveauté. Au fil des années, la population de cette nouvelle région a augmenté et le territoire s’est beaucoup plus urbanisé qu’à Johto, qui ne comporte qu’une seule grande ville. Cela est sûrement dû au fait que Johto préserve son histoire et ses vestiges et que la population qui y habite préfère conserver son mode de vie d’antan.

Kanto, quant à elle, est devenue réputée pour être un territoire où le développement technologique et scientifique, ainsi que l’urbanisation, croissent de manière accélérée, étant donné que la région n’a pas d’histoire et que les personnes qui s’y installent sont en quête de nouveauté. La région de Kanto qui devait être un nouveau territoire pour Johto s’est alors profondément différenciée au niveau de son mode de vie.

carte des régions de kanto et johto

Cette différence ainsi que la chaîne de montagne qui les séparaient ont provoqué une dispute due à leur incompatibilité et leur désaccord par rapport à l’avenir de leurs régions. Mais pour bien comprendre la nature du conflit, il faut se pencher sur les acteurs qui ont pu rentrer en compte et provoquer celui-ci.

Les acteurs derrière la guerre Pokémon

La politique d’avant guerre est inconnue. Rien ne laisse présager qui aurait pu avoir le pouvoir dans le passé. Le plus probable reste qu’il y a eu un dirigeant à Johto, et étant donné que la société était beaucoup moins basée sur la relation entre humains et Pokémon, ce n’était sûrement pas un dresseur.

Son pouvoir s’étendait donc de Kanto à Johto, mais sa politique s’est sûrement laissée submerger par l’évolution soudaine de la nouvelle région. Il est donc probable que le pouvoir ait été partagé, afin de mieux l’aider à faire face à ces différences de culture.

team rocket à l'origine de la guerre Pokémon

Seulement, cette instabilité politique a permis la création d’une mafia à Kanto : la team Rocket. Cette organisation criminelle grandissante possède de grands moyens et s’infiltre facilement dans la société. Ils misent beaucoup sur le potentiel des Pokémon et veulent obtenir richesse et pouvoir.

Le dressage de Pokémon se répandit de plus en plus, notamment grâce à l’utilisation de Pokémon lors de la construction de Kanto, mais aussi grâce à l’implantation de la team Rocket dans la société. C’est alors que naquit la Sylphe SARL, une grosse industrie fabriquant pokéballs, potions et autres objets destinés au dressage de Pokémon. Une société responsable de beaucoup d’avancées technologiques et de la démocratisation du dressage.

Au niveau des avancées technologiques, tout devint corrompu par la team Rocket. Ils firent de nombreuses expériences sur les Pokémon qui se révélèrent parfois horribles. Les meilleurs d’entre eux, comme Auguste ou le docteur Fuji, travaillaient sur un projet secret : créer un Pokémon surpuissant afin de s’en servir d’arme. Le Pokémon en question est bien évidemment Mewtwo, créé à partir de l’ADN de Mew et de l’ADN d’Auguste.

Giovanni dans son laboratoire avec Mewtwo

L’expérience ne s’est pas déroulée comme prévu et Mewtwo finit par détruire le laboratoire et s’échapper. En vérité, il est fortement probable que Giovanni ait investi dans la création d’un Pokémon surpuissant afin de s’en servir pour renverser le gouvernement et prendre le pouvoir. Mais au final, rien ne s’est passé comme prévu et Johto fut probablement avertie de l’incident du laboratoire de Cramois’Île.

Le déclenchement de la guerre Pokémon

Entre les expériences malsaines de la team Rocket, l’économie basée sur le dressage de Pokémon en pleine expansion et l’urbanisation rapide de la région de Kanto, le dirigeant de Johto s’est certainement senti menacé et a commencé à vouloir couper court à ces avancées.

Mais il se rendit rapidement compte que la place que représentait les Pokémon dressés était plus importante qu’il ne le pensait. Il choisit donc de s’adapter et d’utiliser également le dressage de Pokémon afin de posséder une défense et une dissuasion au cas où Kanto déciderait de marcher sur Johto.

dresseur se battant pour arrêter la guerre Pokémon

Mécontents de la décision conservatrice du dirigeant, des dresseurs de Kanto réagirent certainement de manière compulsive et violente. Une haine commença donc à se faire ressentir entre les deux région. La guerre finit par être déclarée lorsque des Pokémon du côté de Kanto passèrent à l’attaque.

Il y a fort à parier que la team Rocket y soit pour quelque chose, ayant toujours pour but de prendre le pouvoir malgré l’échec de la création de Mewtwo. Plus le temps passa, plus la guerre fit de ravages. Des centres d’entraînement furent construits pour former les Pokémon au combat et des hôpitaux virent le jour afin de les soigner.

Être un dresseur Pokémon devint synonyme de survie et la Sylphe SARL fit énormément de profit grâce à l’achat massif de matériel Pokémon, même si Johto se débrouillait particulièrement bien grâce aux noigrumes et aux herbes médicinales.

Quant à la team Rocket, cette guerre lui permit de s’implanter encore un peu plus dans la société.

La fin de la guerre Pokémon

La loi du plus fort était donc en marche et c’est alors qu’un groupe de puissants dresseurs fut créé : le Conseil des 4. Une rébellion fut menée et le régime en place tomba pour laisser le commandement aux mains de Peter, le jeune leader du Conseil. La guerre fut donc stoppée et Kanto et Johto rentrèrent dans une politique se rapprochant de la stratocratie, ce qui signifie que les dirigeants sont guerriers de profession.

conseil des 4 en rébellion contre la guerre 

Kanto et Johto furent placées sous le même gouvernement malgré leurs différences de culture. À cause des désastres causés par la guerre, un nouveau fonctionnement vit le jour afin de canaliser la puissance des Pokémon, au risque de mener à d'autres catastrophes.

Le dressage de Pokémon resta donc primordial, ainsi que le contrôle et la protection des villes par des forces militaires.

Le Conseil des 4 s’établit donc sur le plateau Indigo, entre Kanto et Johto. Les centres d’entraînement ainsi que les hôpitaux furent transformés en arènes et centres Pokémon. Chaque arène devait accueillir un champion à l’autorité locale mais sous les ordres du Conseil des 4.

champions d'arène après la guerre Pokémon

Toutefois, chaque dresseur pouvait prétendre à rentrer dans les rangs du gouvernement en prouvant qu’il serait capable de battre ces champions ainsi que le Conseil.

La team Rocket fut repoussée du pouvoir grâce à ce nouveau régime mais elle continua de s’infiltrer au sein de l’armée et du gouvernement. Ainsi, le major Bob, Koga, Morgane, Auguste et Giovanni réussirent à obtenir un rôle de champion d’arène malgré leur affiliation à la team Rocket.

Vers un monde Pokémon en paix

Grâce à ce nouveau mode de gestion des régions, de nombreuses lois importantes furent votées afin de limiter les menaces et de faire tourner la société de manière juste grâce aux combats de Pokémon. Depuis, seuls 6 Pokémon peuvent être possédés simultanément par un dresseur Pokémon et chaque combattant ayant perdu un combat Pokémon doit désormais remettre une certaine somme d’argent à son adversaire.

monde en paix de pokémon

Beaucoup de services devinrent gratuits grâce à l’affiliation de la Sylphe SARL au Conseil des 4, qui permit la construction d’édifices comme la tour Pokémon située à Lavanville. Cette tour fut nécessaire pour enterrer les nombreux Pokémon morts à la guerre.

Au final, cette nouvelle société s’installa particulièrement bien malgré la menace représentée par la team Rocket et les tensions encore présentes entre les régions de Kanto et de Johto. Les routes entre ces dernières restèrent fermées durant quelques années mais lorsque les tensions furent apaisées, un train magnétique fut construit entre Doublonville et Safrania pour les relier.

Le monde d’avant guerre n’avait plus aucun rapport avec celui d’aujourd’hui. Désormais, la politique de dressage, basée sur le respect et l’amour des Pokémon marche à merveille et les enfants y sont initiés dès leur plus jeune âge. Les vestiges du passé restèrent intactes et la technologie continua d’avancer.

Le Pokédex fut d'ailleurs créé afin de mieux connaître ces créatures si extraordinaires qui peuplent désormais en paix les régions de Kanto et Johto

Et maintenant que vous connaissez l'histoire de la guerre Pokémon ayant opposé ces deux régions, il vous appartient désormais de débuter votre aventure en agissant avec bienveillance pour préserver le faible équilibre qui régit le monde magique des Pokémon... on compte sur vous !

choisissez votre starter pokémon après la guerre


Crédits : cette histoire est une retranscription de la vidéo de 2016 réalisée par Ed Layton. La qualité de son travail et notre volonté de le rendre accessible au plus grand nombre nous ont poussé à en faire un article de blog. Si cela vous a plu, cliquez ici pour accéder à sa chaîne Youtube et ainsi découvrir le reste de son travail.


Offre exceptionnelle

Boutique Pokémon Galar 8G

Envie de vous faire plaisir ou d'offrir un cadeau à vos proches ?

Profitez de -20% déduis automatiquement en caisse

* Valable aujourd'hui seulement pour les 100 premiers clients